Bulletin d’informations agro écologique PANA1 : AGROMET INFO N°16

Zone Agro écologique 1 : Commune de Malanville

 

Evénements météorologiques du mois de août 2014 & perspectives sur l’évolution de la campagne agricole 2014 – 2015

I-Types de temps observés

Dans cette zone, ce mois d’août 2014 a été caractérisé par l’occurrence d’une série de manifestations pluvio-orageuses en général plus ou moins actives. En outre, il a été observé le phénomène de rosée couvrant par endroit la quasi-totalité du mois.

II- Suivi agro météorologique

II-1- Aperçu Climatologique

Au niveau du village de Toumboutou (Malanville), une régularité des pluies a été observée jusqu’au 26 août avec une forte concentration sur la période du 12 au 22 août. Il a été enregistré en 12 jours une pluviosité totale de 198,1mm.

A Toumboutou, le bilan hydrique climatique qui est négatif au cours de la première décade du mois, devient positif pendant les deuxième et troisième décades.

Graphe : Bilan climatique décadaire (Pluie – Evapotranspiration potentielle) de la période de janvier-août 2014 à Toumboutou

Zone1

Figure N°1 : Evolution du bilan hydrique décadaire sur la période de janvier-août 2014 dans la commune de Malanville

Source des données : Projet PANA1, DNM/ASECNA (2014)

II-2- Situation des Cultures

  • A Toumboutou, le coton et le mil semés respectivement les 25 et 28 mai 2014 ont atteint le stade de formation des capsules et d’épiaison tandis que le riz installé le 21 juin poursuit son développement foliaire.
  • Notons que le cotonnier a fait l’objet de traitement phytosanitaire alors que l’engrais a été appliqué sur les cultures du riz et du mil.

 

IV- Conseils pratiques

Toumboutou (Malanville)

  • Poursuivre le traitement phytosanitaire afin de garantir un bon développement végétatif du cotonnier ;
  • Observer les bonnes pratiques en matière de stockage et de conservation face aux pertes éventuelles de récolte de mil ;
  • Avis : Risque d’inondation des cultures qu’induirait une intensification ou une fréquence élevée des pluies.

Zone agro écologique 4 : Communes de Matéri et Ouaké

 

Evénements météorologiques du mois de août 2014 & perspectives sur l’évolution de la campagne agricole 2014 – 2015

I-Types de temps observés

Le temps reste dominé par des phénomènes pluvio-orageux.

Par ailleurs quelques cas de rosée, de brume humide et de brouillard ont été notés sporadiquement.

II- Suivi agro météorologique

II-1- Aperçu Climatologique

A Kankini-Séri (Matéri), après deux événements pluvieux notés au début du mois, suivis d’une séquence sèche du 4 au 14 août, un temps pratiquement pluvieux a caractérisé le reste du mois. Au total, il a été recueilli 99,5mm en 10 jours.

Dans la localité de Kadolassi (Ouaké), les précipitations ont essentiellement intéressé la période du 5 au 31 août avec une assez bonne répartition temporelle. Le poste pluviométrique a cumulé en 11 jours une quantité d’eau égale à 109,6mm.

Dans le village de Kankini-Séri, la courbe du bilan hydrique présente une configuration analogue à celle de Toumboutou. A Kadolassi, le bilan négatif au cours des deux premières décades, accuse une valeur positive à la troisième décade

 

 

Figure N°2 : Evolution du bilan hydrique décadaire sur la période de janvier-août 2014 dans les communes de Matéri et Ouaké

Zone4

Source des données : Projet PANA1, DNM/ASECNA (2014)

II-2- Situation des Cultures

Dans la localité de Kankini-Séri, les cultures de coton et du riz dont les semis ont été effectués les 21 et 29 juin 2014, sont parvenues respectivement au stade de ramification et de tallage. Le maïs, mis en terre le 3 août 2014, est au stade de levée-feuilles.

Au niveau de Kadolassi, l’igname plantée le 12 mai 2014, est en pleine tubérisation. Le riz repiqué le 19 juillet, est parvenu au stade de tallage. Quant au maïs, semé le 2 août il est au stade de levée-feuilles.

III- Conseils pratiques

Kankini-Séri (Matéri)

  • Poursuivre les opérations de traitement phytosanitaire sur le cotonnier en vue de garantir une production optimale ;
  • Veiller au respect strict des itinéraires techniques des cultures du riz et du maïs afin de favoriser leur développement végétatif

Kadolassi (Ouaké)

  • Veiller au respect strict des itinéraires techniques des cultures de l’igname, du maïs et du riz afin de favoriser leur développement végétatif ;
  • Respecter les règles d’hygiène au niveau de l’élevage avicole ;
  • Effectuer un suivi rapproché de la volaille en l’occurrence les poussins afin de limiter la mortalité ;
  • Veiller au respect des mesures prophylactiques (prévention des maladies) dans les élevages avicoles (déparasitage et vaccination contre la pseudo peste aviaire et la variole aviaire).

 

Zone agro écologique 5 : Communes de Savalou et Aplahoué

 

Evénements météorologiques du mois de août 2014 & perspectives sur l’évolution de la campagne agricole 2014 – 2015

I-Types de temps observés

Ce mois pratiquement pluvieux sur l’ensemble de la région, a connu à partir de la fin de la deuxième décade la présence de quelques orages isolés.

Quelques hydrométéores (brume humide et rosée) ont caractérisé le mois.

II- Suivi agro météorologique

II-1- Aperçu Climatologique

Dans le village de Damè (Savalou), marqué par une irrégularité des pluies, une séquence sèche a été notée du 8 au 17 août, suivie d’une concentration des précipitations sur une période relativement courte s’étalant du 18 au 25 août. Il est tombé une hauteur d’eau de 180,3mm répartie sur 7 jours.

A Lagbavé (Aplahoué), la situation se caractérise par l’occurrence de quelques événements pluvieux au cours de la première pentade du mois et d’une séquence sèche relativement courte couvrant la période du 7 au 14 août. Le reste du mois a connu un temps pratiquement pluvieux. Il a été enregistré 96,9mm en 10 jours.

A propos de Damè, le bilan hydrique présente des valeurs positives au cours des trois décades. En ce qui concerne Lagbavé, le bilan qui est négatif au cours de la première décade du mois, devient positif pendant les deux dernières décades.

 

Zone5

Source des données : Projet PANA1, DNM/ASECNA (2014)

II-2- Situation des Cultures

A Damè, le maïs et le coton semés respectivement le 6 juin et le 9 juillet sont parvenus au stade de maturité et de ramification. Le cotonnier a fait l’objet de traitement phytosanitaire.

Au niveau du village de Lagbavé, toutes les cultures suivies (niébé, arachide et maïs) ont été déjà récoltées.

 

IV- Conseils pratiques

Damè (Savalou)

  • Observer les bonnes pratiques en matière de stockage et de conservation pour minimiser les pertes éventuelles de post-récolte de maïs ;
  • Poursuivre le traitement phytosanitaire et les fumures afin de garantir un bon développement végétatif du cotonnier.

Lagbavé (Aplahoué)

  • Poursuivre la préparation des champs pour les semis au titre de la seconde saison agricole ;
  • Utiliser les semences de variétés à cycle court notamment le maïs et le niébé.

 

Zone agro écologique 8 : Communes de Ouinhi, Adjohoun, Bopa et Sô-Ava

 

Evénements météorologiques du mois de août 2014 & perspectives sur l’évolution de la campagne agricole 2014 – 2015

I-Types de temps observés

Quelques pluies souvent intermittentes et à caractère sporadique ont caractérisé essentiellement ce mois marqué par une sensation de froid particulièrement ressentie en cours de matinée et de nuit. De plus, il faut noter que le phénomène d’orage a fait son apparition sur quelques jours pendant la troisième décade. La rosée a été observée par endroits au cours de la seconde quinzaine du mois.

 

II- Suivi agro météorologique

II-1- Aperçu Climatologique

Au niveau des localités d’Adamè (Ouinhi), de Houèdo-Wô (Adjohoun), de Sèhomi (Bopa) et d’Ahomey-Ounmè (Sô-Ava), la répartition des pluies dans le temps se révèle presque analogue. Elle se traduit essentiellement par quelques faibles pluies au début du mois, suivies d’une séquence sèche variant entre 10 (Adamè) et 16 jours (Ahomey-Oumè) notée jusqu’au 17 août. A partir du 18 août, un épisode pluvieux s’est presque partout enclenché dans la région.

Les hauteurs et nombres de jour de pluie dont les quatre (4) localités ont bénéficié, sont respectivement :

  • Adamè : 56,5mm répartie sur 8 jours.
  • Houèdo-Wô : 50,6mm en 6 jours.
  • Sèhomi : 45,1mm en 8 jours.
  • Ahomey-Ounmè : 124,5mm répartie sur 5 jours.

Au niveau de la localité d’Adamè, le bilan négatif au cours de la première décade devient positif et négatif respectivement au cours des deuxième et troisième décades. Dans les villages de Houèdo-Wô et de Sèhomi, il accuse des valeurs négatives pendant les trois décades. A Ahomey-Ounmè, cet indicateur affiche des valeurs négatives pendant les première et deuxième décades et positives à la troisième décade.

Figure N°4 : Bilan hydrique décadaire pour la période de janvier-août 2014 des communes de Adjohoun, de Bopa, de Sô-Ava et de Ouinhi

Zone8

Source des données : Projet PANA1, DNM/ASECNA (2014)

 

III-2- Situation des Cultures

Dans la localité d’Adamè, le manioc (planté le 17 mai 2014) poursuit la ramification. Les cultures de maïs et d’arachide ont été récoltées durant le mois passé.

A propos de Houèdo-Wô, les trois cultures suivies (riz, maïs et arachide) ont fait l’objet de récolte le mois écoulé.

Pour ce qui concerne Sèhomi, la seule culture encore en place (niébé) est en cours de récolte.

Au niveau d’Ahomey-Ounmè, le gombo, seule culture installée (11 mai) est également en cours de récolte.

Adamè (Ouinhi)

  • Observer les bonnes pratiques en matière de stockage et de conservation du maïs (utilisation du sofagrain, percal-M, etc.) et de l’arachide pour limiter les pertes post-récoltes éventuelles ;
  • Entreprendre si possible les travaux de préparation des champs en vue de l’installation de l’arachide et des variétés à cycle court du maïs au titre de la seconde saison agricole ;
  • Dynamiser les ventes groupées de lapins pour pallier à la mévente ;
  • Remonter les viviers pour les protéger contre les fortes crues ;
  • Veiller au respect des règles d’hygiène dans les élevages cunicoles ;
  • Veiller à la qualité du fourrage et de l’eau d’abreuvement afin d’éviter des maladies dans les élevages cunicoles.

Houèdo-Wô (Adjohoun)

  • Observer les bonnes pratiques en matière de stockage et de conservation du maïs (utilisation du sofagrain, triple ensachage, percal-M, etc.) et de l’arachide pour limiter les pertes post-récoltes éventuelles ;
  • Prendre des mesures pour la protection des bacs hors sols contre la montée des eaux;
  • Dynamiser les ventes groupées de lapins pour pallier à la mévente
  • Veiller au respect des règles d’hygiène dans les élevages cunicoles ;
  • Veiller à la qualité du fourrage et de l’eau d’abreuvement afin d’éviter des maladies dans les élevages cunicoles.

Sèhomi (Bopa)

  • Observer les bonnes pratiques en matière de stockage et de conservation du niébé ;
  • Procéder à la mise en charge des enclos piscicoles ;
  • Veiller au respect des règles d’hygiène dans les élevages cunicoles ;
  • Démarrer les travaux préparatoires en vue d’un nouveau cycle cultural ;
  • Dynamiser les ventes groupées de lapins pour pallier à la mévente.

Ahomey-Ounmè (Sô-Ava)

  • Accélérer la récolte des cultures en fin de cycle pour limiter les pertes imputables aux inondations ;
  • Intensifier le fauchage des herbes en vue de fertiliser le sol à la décrue

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*