COP22 : Le secteur agricole d’Afrique sera au rendez-vous de Marrakech

Le 14 juillet 2016, le sommet scientifique de l'Initiative AAA s'est tenu au Maroc en présence de nombreux experts des institutions scientifiques les plus renommées
Le 14 juillet 2016, le sommet scientifique de l'Initiative AAA s'est tenu au Maroc en présence de nombreux experts des institutions scientifiques les plus renommées

 

Avec des ressources à la limite dérisoires et l’absence de véritables stratégies de développement, la vulnérabilité de l’agriculture africaine aux changements climatiques est plus qu’une évidence. Avec l’issue très heureuse de la COP 21 (cf. accord de Paris), l’Afrique se prépare activement au rendez-vous de Marrakech avec le lancement, en Avril 2016, de l’Initiative pour l’Adaptation de l’Agriculture Africaine (AAA).

 

L’Initiative AAA, une solution à très fort potentiel

Face au triple constat qu’en Afrique, les enjeux liés à l’adaptation au changement climatique dans le monde agricole sont très peu pris en considération dans les négociations internationales et dans l’allocation des ressources, l’initiative pour l’Adaptation de l’Agriculture Africaine s’est structurée pour répondre aux défis de sécurité alimentaire combinant durabilité et productivité. Quatre grands domaines d’action ont été ciblés. Il s’agit de :

  • La gestion des sols ;
  • La maîtrise de l’eau agricole ;
  • La gestion des risques climatiques ;
  • Le financement de l’agriculture familiale.

L’initiative AAA envisage de contribuer au déploiement de projets agricoles concrets pour améliorer les méthodes et les outils existants tout en s’adaptant aux conséquences du changement climatique. Elle est appuyée par les grandes institutions internationales telles que la GIEC, la CCNUC, la FAO et plusieurs universités africaines.

 

La rencontre internationale de Haut Niveau

Après son colloque scientifique qui s’est tenu le 14 juillet 2016, l’Initiative AAA tient à Marrakech (Maroc) une rencontre internationale de Haut Niveau les 29 et 30 septembre 2016. Trois grands objectifs sous-tendent cette rencontre  à savoir :

  • Former autour de l’Initiative AAA une coalition de représentants de gouvernements, d’institutions internationales et de personnalités de premier plan ;
  • Etoffer l’Initiative AAA en proposant des pistes de financement concrètes ainsi que de bonnes pratiques pouvant être étendues à l’ensemble du continent ;
  • Préparer les présentations de solutions techniques et bonnes pratiques lors de la COP22.

Sont attendus à cette rencontre, les représentants de gouvernements (notamment de gouvernements africains), d’organisation internationales, des bailleurs de fonds, des personnalités influentes dans la sphère climatique et du développement, des grandes entreprises, des ONGs et porteurs de projets et des personnalités scientifiques.

 

Joachim N. SAIZONOU

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*